C’est l’histoire d’un mec et sa Méhari. Pas n’importe quel mec, c’est Sébastien. Si vous êtes une bagnolarde ou un bagnolard, vous l’avez surement croisé.

Ce gars, on ne l’oublie pas ! Tantôt gendarme à St Tropez, tantôt père Noël. En générale la Méhari fait ses sorties en Fanfare ! La première fois que je l’ai croisée c’était à la traversée de Paris, je l’ai suivie quelques kilomètres au son des « la la lalalalal🎶🎵 » , musique du film avec De Funès que les haut-parleurs de la Méhari crachotaient.

Une autre fois à la parade des 120 ans du salon de L’auto, où il a remporté un grand succès.

Quand on demande à Sébastien, pourquoi une Méhari, il répond:

C’est simple j’ai passé mon permis à 18 ans, à l’armée sur une Méhari, en plus je suis de 1969, la première année de commercialisation de l’auto (en réalité, elle est sortie en 1968, mais la période étant trouble….).

J’ai gardé ce rêve d’en avoir une et un jour et j’ai pu, par le plus grand des hasard, en acheté une.

Sébastien nous parlera de tout ça dans un prochain article du Magazine, car en à peine deux ans il en a vécu des aventures avec sa Citroën.

Une chose est sûre concernant Sébastien, il aime faire partager son enthousiasme quant à la Méhari. Vous l’avez peut-être croisé dans Paris le week-end, avec son lutin, habillé en Père Noël distribuant des bonbons aux promeneurs souriants.

Vous retrouverez bientôt La Méhari, avec à son bord Dupont et Dupond, ne les ratez pas, ils seront au départ de la Traversée hivernale de Paris le 13 Janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *